Maison de retraite ou Ehpad

Maison de retraite ou EHPAD pour mon proche âgé ?

L’état de santé de votre parent s’est dégradé et le maintien à domicile ne semble plus possible ?

Votre proche perd en autonomie et vous cherchez un établissement d’accueil au sein duquel il trouvera une veille permanente ? Maison de retraite ou EHPAD n’offrent pas toujours des conditions d’accueil à la hauteur de nos espérances pour nos proches en perte d’autonomie.

AD Seniors vous propose d’envisager une alternative à la maison de retraite avec le concept La maison de retraite à domicile.

Maison de retraite ou EHPAD : quelle différence ?

La maison de retraite accueille les personnes âgées dont l’état de santé ne permet plus ou ne rend plus souhaitable le maintien à domicile.

De plus en plus souvent, l’intégration d’un établissement d’accueil pour personnes âgées n’est envisagée qu’en dernier recours, lorsque la situation d’autonomie de la personne rend son maintien à domicile dangereux pour sa propre santé ou sa sécurité.

  • L’Ehpad : accueil des personnes âgées dépendantes.

C’est pourquoi la majorité des seniors vivant en établissement sont aujourd’hui dans des EHPAD : établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes, l’EHPAD est une maison de retraite médicalisée, qui se distingue d’une simple résidence senior par sa capacité à accueillir des personnes dont le degré d’autonomie est classé jusqu’au GIR 1 (alitement permanent et/ou altération profonde des fonctions mentales).

Ils possèdent également, le plus souvent, des unités spécifiques pour la prise en charge des personnes atteintes de maladies neuro-dégénératives, notamment Alzheimer.

  • Une maison de retraite non médicalisée : elle ne peut pas prendre en charge de personnes dépendantes nécessitant des soins constants.
  • En cas d’évolution de l’état physique ou mental de la personne, il faudra donc envisager un changement de structure, avec la perte de repères que cela peut à nouveau impliquer.

Comme la majorité des personnes âgées, votre proche préfère rester chez lui / chez elle ? Même dans les cas de perte d’autonomie, c’est possible ! Nous pouvons vous renseigner, n’hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus.

Une alternative à la maison de retraite est-elle possible ?

« Maison de retraite ou Ehpad » : l’alternative à la maison de retraite est une autre option que vous pourriez envisager !

Si le maintien à domicile ne semble plus possible et que vous n’envisagez pas de proposer l’EHPAD à votre parent ou proche en perte d’autonomie, il est possible de trouver des solutions alternatives à la maison de retraite, qui peuvent généralement être mises en place à court ou moyen terme : parmi ces solutions figurent l’hébergement familial, l’habitat modulaire, ou encore la cohabitation intergénérationnelle.

Ces alternatives ont surtout pour but de rompre l’isolement de la personne âgée. L’accueil familial chez un aidant agréé est une solution pour les personnes en situation de handicap et pour les personnes âgées qui ont besoin d’une veille attentive.

Avant d’envisager un accueil permanent en EHPAD, avec la perte de repères et de libertés que cela implique, il est aussi possible de recourir à une solution mixte d’accueil de jour ou de nuit uniquement : l’occasion pour le senior de s’acclimater à un nouveau mode de vie avant d’intégrer l’établissement à plein temps, ou solution qui permet aux aidants de souffler et de se préserver afin de continuer à accompagner au mieux leur proche dans la durée.

Des alternatives à l’EHPAD, même pour les seniors dépendants

Autre alternative à la maison de retraite, les habitats communautaires, habitats groupés et résidences en béguinage permettent aux personnes âgées de bénéficier tout à la fois de leurs propres logements personnalisés et d’espaces communs gérés par du personnel qualifié.

Le réseau de logements pour séniors Les Babadines propose même une alternative aux maisons de retraite médicalisées en adoptant un système d’externalisation du médical. Véritable alternative à l’EHPAD, la vie en Babadines est ainsi possible quel que soit le degré d’autonomie de la personne, du GIR 6 au GIR 1.

Les professionnels de santé se déplacent pour intervenir dans les établissements du réseau. Les Babadines travaillent en partenariat avec des équipes paramédicales comme celles d’AD Seniors pour offrir à leurs résidents un suivi et des soins personnalisés.

La maison de retraite à domicile pour bien vieillir chez soi

Et si la réponse à la question « Maison de retraite ou Ehpad » était : La maison de retraite à domicile ?

L’institutionnalisation s’impose souvent alors qu’une large majorité de personnes âgées préfèreraient rester jusqu’à leurs derniers jours à leur domicile. Le réseau national AD Seniors, spécialisé dans les services à la personne et l’aide à domicile, a développé une alternative sérieuse et durable à l’EHPAD avec son concept de maison de retraite à domicile.

L’idée : permettre aux seniors en perte d’autonomie de rester chez eux en bénéficiant d’une prise en charge globale, qui inclut les services d’aide à l’autonomie au quotidien, mais aussi le suivi médical, la téléassistance et l’adaptation du logement. L’achat d’un lit médicalisé est également à envisager.

Le dispositif de la maison de retraite à domicile repose sur une personnalisation de l’offre et une gestion des parcours 100 % sur mesure. Il inclut la possibilité d’interventions à domicile de jour comme de nuit.

Le concept de maison de retraite à domicile proposé par le réseau AD Seniors prévoit un accompagnement des personnes atteintes par la maladie d’Alzheimer.

La mise en place conjointe de la liaison médico-sociale et des services d’aides à domicile des agences AD Seniors constitue une véritable alternative à la maison de retraite médicalisée. Les familles peuvent s’appuyer, comme en institution, sur un interlocuteur unique qui garantit la liaison et le suivi des différents intervenants.

Financement de la maison de retraite à domicile

Différentes aides sont prévues pour le financement de la maison de retraite à domicile.

Le dispositif est notamment éligible à l’APA à domicile : l’allocation personnalisée d’autonomie aide ainsi à régler les dépenses qui permettent le maintien à domicile, mais aussi la vie en résidence autonomie comme celles des Babadines ou chez un accueillant familial. Versée par le conseil départemental du lieu de résidence de la personne âgée, l’APA permet de financer les prestations d’aide à domicile, un système de téléassistance et les travaux d’aménagement du logement. L’APA est réservée aux personnes dont le degré de perte d’autonomie correspond aux GIR 4 à 1.

Pour les personnes dont le niveau d’autonomie est évalué en GIR 6 et 5, d’autres aides, versées notamment par les caisses de retraite, permettent de financer la mise en place de la maison de retraite à domicile et les prestations du réseau AD Seniors.

Les services d’aide à la personne font également l’objet d’une déduction fiscale à hauteur de 50 % des sommes engagées, dans la limite de 7500 euros par an.

Appellez-nous pour envisager une alternative à l’EHPAD avec une solution sur mesure pour votre parent âgé. (appel gratuit depuis un poste fixe)

En savoir plus

Sur la grille AGGIR et les groupes iso-ressources (GIR) correspondant aux différents degrés de perte d’autonomie des personnes âgées

Sur l’APA à domicile pour le financement d’une alternative à la maison de retraite 

Tags: No tags

Add a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *