Auxiliaire de vie et personne âgée

L’auxiliaire de vie à domicile : quel est son rôle ?

Intervenant pour les personnes âgées, malades ou handicapées, l’auxiliaire de vie est indispensable pour les aider, les accompagner et les écouter lorsque les actes de la vie quotidienne deviennent difficiles à réaliser seul.

AD Seniors vous explique tout ce qu’il faut savoir sur ce.tte professionnel.le des services de l’aide à domicile.

Qu’est-ce qu’une auxiliaire de vie ?

L’auxiliaire de vie aide les personnes dépendantes ou dont l’autonomie décline en raison de leur âge ou de leur état de santé. C’est un agent indispensable de la vie quotidienne des personnes âgées ou en situation de handicap.

L’aide à domicile offerte par l’auxiliaire de vie facilite le maintien chez soi d’un public vulnérable, et permet d’accompagner le vieillissement dans les meilleures conditions possibles tout en ralentissant la perte d’autonomie.

L’auxiliaire de vie à domicile se doit d’être polyvalent.e, ses fonctions englobant assistance dans les tâches courantes, aide morale et préservation du lien social. Elle doit avoir un sens aigu de l’observation et joue un rôle important de prévention.

Quelles sont ses différentes missions ?

Selon les personnes auxquelles l’auxiliaire de vie vient en aide, les tâches peuvent différer. Parmi ces dernières, on retrouve :

  • L’aide aux repas et aux courses
  • L’entretien du domicile et du linge ou l’accompagnement de la personne dans la réalisation des tâches ménagères quotidiennes
  • L’aide au lever et au coucher et aux déplacements
  • L’assistance administrative (le/la professionnel.le de l’aide à domicile peut par exemple ouvrir le courrier de la personne qu’il/elle assiste et le lui lire)
  • L’accompagnement aux sorties
  • L’aide à la toilette et à l’habillement

La présence de nuit et l’accompagnement des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer peuvent également faire partie des missions assurées par l’intervenant.e.

Les qualités indispensables de l’auxiliaire de vie

Cette dernière assure des services en lien avec les gestes du quotidien, mais elle doit nécessairement posséder certaines qualités humaines, essentielles pour mener à bien ses missions.

Elle apporte ainsi une aide à la fois morale et sociale dont peut avoir besoin la personne dépendante ou en perte d’autonomie en l’écoutant, en échangeant avec elle et en la stimulant. Si l’auxiliaire de vie doit favoriser l’écoute et l’échange, elle doit également s’assurer de respecter les règles de confidentialité propres à sa profession et savoir se montrer discrète.

Sens de l’observation et diligence sont également des compétences nécessaires à l’exercice de ce métier de l’aide à domicile, afin d’estimer les besoins, les souhaits, mais aussi les facultés de la personne. Il s’agit de savoir à quel moment aider la personne dépendante et quand la suppléer, le but étant de maintenir ou de favoriser un maximum son autonomie. L’accompagnement devant être préféré à la substitution, les tâches nécessitant une simple aide ne doivent pas être réalisées par le/la professionnel.le.

L’auxiliaire de vie doit aussi être capable de déceler la maltraitance dans une optique de prévention.

Existe-t-il des actes interdits ?

La réponse est oui, il faut savoir que certaines choses ne relèvent pas du champ de compétences de l’auxiliaire de vie et lui sont même interdites :

  • Les actes médicaux, uniquement du ressort des professionnels de santé comme les médecins, infirmiers et aides-soignants.
  • La signature de documents en lieu et place de la personne aidée. Dans le cadre des formalités administratives qu’elle réalise pour le public fragilisé, l’auxiliaire de vie a l’interdiction de signer à sa place.
  • L’utilisation des moyens de règlement de la personne vulnérable lorsque l’auxiliaire de vie aide aux courses. Le/la professionnel.le de l’aide à domicile peut néanmoins payer les courses de la personne avec des espèces, mais doit ensuite obligatoirement rédiger un rapport.

Vous êtes auxiliaire de vie ? Vous vous reconnaissez dans les qualités décrites ? AD Seniors recrute, contactez-nous !

En savoir plus

Les aides financières pour l’aide à domicile des personnes âgées et / ou handicapées : APA, PCH, Crédit d’impôt.

Add a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *